Institut Curie

Scroll down

Thérapie ciblée

Première mondiale et priorité majeure de l’Institut Curie, le projet Shiva est un axe fort de l’innovation dans la lutte contre le cancer. Désormais, il ne s’agirait plus de soigner la tumeur en fonction de sa localisation mais en fonction de sa nature. Les progrès de la recherche ont permis de mettre au point des techniques moins coûteuses et rapides qui dressent le profil biologique complet de la tumeur  des patients. Ce que va essayer de démontrer le programme SHIVA est le possibilité de soigner un cancer du col de l’utérus par exemple en utilisant la thérapie ciblée utilisée actuellement contre le cancer des poumons. L’idée développée par le projet Shiva est donc que chaque tumeur possède sa signature génétique, un code barre qui informe le médecin sur le traitement le plus efficace. Et aussi de démontrer que l’utilisation de l’analyse du profil biologique complet de la tumeur, jusqu’à présent utilisée uniquement dans le cadre de programme de recherche, est possible dans le cadre des soins avec une organisation et un délai de traitement compatible avec l’accompagnement thérapeutique du patient.

Thérapie ciblée

Mieux vivre sa chimiothérapie


Cette approche innovante révolutionne le traitement du cancer. En effet, une chimiothérapie classique agit aussi sur les cellules saines engendrant des effets secondaires lourds comme la perte de cheveux ou les nausées. Les thérapies ciblées, quant à elles, reconnaissent les cellules tumorales. Cette identification est possible grâce à la recherche d’anomalies moléculaires dans les prélèvements effectués sur le patient. S’il n’existe aujourd’hui sur le marché que 17 thérapies ciblées, plusieurs centaines sont actuellement en cours de développement à l’Institut Curie et dans les laboratoires à échelle internationale. Les thérapies ciblées représentent un enjeu important pour la qualité de soin et de vie des patients atteints de cancer. Grâce à elles, le cancer peut devenir une maladie chronique et non incurable.

Mieux vivre sa chimiothérapie

La cancérologie de demain


Biologistes, bio-informaticiens et médecins, le docteur Christophe Le Tourneau dirige une équipe de 10 personnes aux profils variés. Cette approche transversale en fait des précurseurs dans le domaine. Au total 1000 patients en stade avancé de leur cancer et ne réagissant pas aux traitements existants seront inclus dans le programme. Tous bénéficieront d’une analyse biologique de leur tumeur. Ceux présentant une anomalie moléculaire connue avec une thérapie ciblée correspondante seront répartis en deux groupes, l’un bénéficiant d’un traitement par chimiothérapie innovant, l’autre d’un traitement ciblé. Ainsi les deux traitements pourront être comparés et évalués. 

La cancérologie de demain

Ces patients seront recrutés sur la base du volontariat dans les 8 centres de lutte contre le cancer : Centre Léon Bérard à Lyon, Institut de Cancérologie de l'Ouest René Gauducheau à Nantes, Institut Curie à Paris et Saint Cloud, Institut Paoli Calmettes à Marseille, Centre Georges-François Leclerc à Dijon, Institut Claudius Régaud à Toulouse et le Centre Alexis Vautrin à Nancy. A ce jour, certains patients réagissent positivement au traitement par thérapie ciblée. Une donnée porteuse d’espoir. Les résultats seront disponibles en 2016.

Du 22 août jusqu'au 3 octobre 2016,
inscrivez-vous aux trophées des associations

La Fondation EDF remet 32 trophées d'un montant
de 400 000 euros aux petites et moyennes associations qui oeuvrent en faveur des jeunes et qui portent des projets dans trois domaines : citoyenneté et éducation, santé et prévention des comportements à risques, solidarités numériques.

S’inscrire
Close