1 318 400€ pour 33 nouveaux projets

Le 1er janvier 2016, la Fondation d'entreprise EDF a entamé un nouveau mandat de quatre ans. Elle est devenue une Fondation de Groupe en intégrant Dalkia, ERDF et EDF EN. Elle fait désormais de la solidarité et du progrès les priorités de son action avec pour ambition de construire une société plus juste et plus humaine. Ses comités de pilotage se sont réunis les 11 et 12 avril derniers pour décider des nouveaux projets soutenus.

Scroll down

Solidarité : 29 nouveaux projets pour un montant de 1 081 400€

 Dans le domaine de la solidarité, la Fondation intervient en faveur de :

➢    L’inclusion sociale pour permettre à chacun de se réaliser, de trouver sa place, quelles que soit sa différence et sa situation. 10 projets ont été retenus pour un montant total de 378 500€ :

 Pour lutter contre la précarité et l’exclusion, la Fondation EDF apporte son soutien à :

- l'académie Christophe Tiozzo qui propose un programme de boxe pour des enfants hospitalisés et de jeunes autistes en île de France,
- L'envol qui organise de séjours de thérapies récréatives dans le Val de Marne pour 60 frères et sœurs d'enfants malades,
- Solidarité défense qui expérimente la médiation équine pour des soldats vétérans victimes de stress post-traumatique à Marseille.

  Pour favoriser l’insertion sociale des jeunes et l'éducation, elle accompagne :
- l'association Viens voir mon taff dans le développement d'une plateforme numérique et d'une application destinée à mettre en relation de jeunes collégiens issus des zones prioritaires avec des professionnels prêts à les accueillir pour leur stage de 3ème.
- Sport dans la ville pour le déploiement en Ile de France du programme "job dans la ville" qui développe l’employabilité de 320 jeunes.

Pour encourager la démocratisation culturelle, la Fondation agit aux côtés d'acteurs tels que :
- la Villette qui propose, avec des structures mobiles appelée "Micro-folies", d'aller à la rencontre des publics éloignés, à Sevran Beaudotte, quartier classé en zone prioritaire dans le département de la Seine Saint-Denis.
-  l'association pour la valorisation de la collection Cérès Franco qui présente une exposition et des ateliers avec des dispositifs originaux de médiation à Montolieu dans l'Aude en zone rurale,
- Cultures du cœur, association spécialiste de la médiation culturelle, qui permet aux plus démunis d'accéder aux sorties culturelles.
- Le centre culturel La Place à Paris, avec les Hip Hop Schools, et le défilé de la biennale de la danse de Lyon qui font de la culture un facteur d'insertion sociale et professionnelle, le public devient acteur en participant à des ateliers.

 

 ➢    Grâce à la mobilisation des salariés du groupe EDF, la fondation poursuit son action à l'international dans le domaine de l'intervention humanitaire. Ellecontribue au développement en favorisant l’accès à l’électricité et aux biens essentiels. Le dernier Comité de pilotage a voté son soutien à 19 projets pour un montant total de 702 900€.

 - Quatre projets sur l'accès à l'eau (pompage, assainissement) : deux portés par ESF au Vietnam et au Togo, un au Cameroun avec énergies sans frontières et un dernier avec Énergie coopération développement à Madagascar.

- Deux projets concernent la santé et permettent l'électrification de dispensaires : un au Cameroun avec Lumières d'Afrique, l'autre au Togo avec Premiers pas.

- Huit projets favorisent l'éducation (électrification d'écoles, de foyers, de centres de formation): deux à Madagascar avec l'essentiel et ESF, deux en Inde avec Don Bosco et Enfants du monde, un au Benin avec Ateliers sans frontières, un au Sénégal avec ESF, un en Tanzanie avec ADEI et un au Cameroun avec SOS enfants.

- Enfin, cinq projets assurent un développement économique et social : deux au Sénégal avec les amis de Gandiol et Cap Afrika Art Culture, un en République démocratique du Congo avec A better Life for children, un au Vietnam avec l'association franco-vietnamienne et un dernier au Chili avec Fidesco.

 

 Progrès : 4 nouveaux projets pour un montant de 237 000€

Nouvel axe d’intervention pour la Fondation, le progrès revêt plusieurs dimensions. Il s'agit du progrès scientifique et technologique, et en définitive du progrès humain. La Fondation souhaite ainsi :

 ➢    favoriser l’accès à la connaissance et au savoir pour développer la compréhension des technologies et éduquer à une citoyenneté active, mais également favoriser le goût des plus jeunes à la science et l’innovation. C'est ainsi qu'elle soutient l'association Fermat science pour diffuser les sciences et notamment les mathématiques en zone rurale et périurbaine dans le Tarn et l'association Science Ouverte pour développer les vocations scientifiques des lycéens et des collégiens en Seine Saint-Denis au travers d'ateliers, de stages, de soutien scolaire.

➢    soutenir la recherche médicale, la Fondation participe à améliorer la qualité et l’espérance de vie grâce aux avancées technologiques et thérapeutiques. Elle accompagne le Collège de France qui conçoit et élabore des matériaux innovants - des biomatériaux organiques ou hybrides - pour pallier les déficiences du corps humain dans les cas où les autogreffes ne sont pas envisageables.

➢    oeuvrer pour le progrès numérique dans un esprit d’e-inclusion, afin de renouveler le vivre ensemble et la cohésion sociale. La Fondation s'est associée à France Festivals pour lancer un dispositif digital expérimental "d'eclic festivals" destiné à tester de nouveaux outils de médiation innovants favorisant la diffusion des œuvres auprès de tous les publics. Trois projets pilotes seront ainsi financés à l'issue d'un appel à projets lancés auprès de tous les festivals en France.

 

 Les projets, portés par le réseau des Écoles de la 2ème chance, l'institut Télémaque, Ensemble contre la récidive, le Samusocial de Paris, l'Institut Imagine, la Fondation Lumière, le Téléthon / Fondation du muscle, jaccede et WeTakeCare, d'un montant supérieur à 100 000€, seront validés au prochain Conseil d'administration qui se tiendra le 14 juin.

Du 22 août jusqu'au 3 octobre 2016,
inscrivez-vous aux trophées des associations

La Fondation EDF remet 32 trophées d'un montant
de 400 000 euros aux petites et moyennes associations qui oeuvrent en faveur des jeunes et qui portent des projets dans trois domaines : citoyenneté et éducation, santé et prévention des comportements à risques, solidarités numériques.

S’inscrire
Close