"Cousu Main", une action culturelle en milieu pénitentiaire

Grâce à un soutien décisif de la Fondation EDF, le service des actions pédagogiques de l’Institut du monde arabe a développé, d’octobre 2014 à juin 2015, un projet pilote en collaboration avec la maison d’arrêt de Versailles, qui accueille uniquement des femmes détenues. Ce projet fait l'objet de l'exposition "Cousu main " qui est présentée à l'Institut du monde arabe jusqu'au 4 octobre.

Scroll down

Chaque semaine, une quinzaine de femmes incarcérées ont assisté à des conférences sur l’histoire du costume et participé à des ateliers d’enluminure, de broderie, qui leur ont permis d’acquérir des compétences et des savoir-faire en couture et ont contribué au développement de leur projet de réinsertion professionnelle. Ainsi, tous les lundis matin, pendant quatre heures, les détenues ont réalisé un costume arabe. Elles étaient encadrées par une styliste professionnelle, les équipes de l’IMA et une salariée d’EDF, Camille Mazoyer, marraine du projet. Les détenues ont découvert ou redécouvert une culture ; ce programme a favorisé les échanges, le partage. Les animateurs ont même noté un effet bénéfique sur le comportement, la sociabilité de certaines d’entre elles.

 

« Nous avons lancé ce projet dans le but de faire découvrir la culture arabe à des détenues de la maison d’arrêt de Versailles, mais également dans le but de réaliser un travail commun. Nous avons créé un programme d’actions éducatives autour des tissus et textiles conservés à l’IMA. Avec l’aide d’une styliste, nous avons lancé un atelier de couture spécifique ; l’objectif étant que les détenues créent elles-mêmes un vêtement ou un objet en lien avec les collections de l’IMA. Le but est que ces femmes puissent présenter leur travail dans une exposition qui aura pour titre « Cousu main », à la maison d’arrêt de Versailles, puis à l’Institut du monde arabe ». Radhia Dziri, responsable des actions

Du 22 août jusqu'au 3 octobre 2016,
inscrivez-vous aux trophées des associations

La Fondation EDF remet 32 trophées d'un montant
de 400 000 euros aux petites et moyennes associations qui oeuvrent en faveur des jeunes et qui portent des projets dans trois domaines : citoyenneté et éducation, santé et prévention des comportements à risques, solidarités numériques.

S’inscrire
Close