Des technologies de pointe pour une grotte exceptionnelle

La grotte Chauvet-Pont-d’Arc située en plein cœur de l’Ardèche, vient d'être classée au patrimoine mondial de l'UNESCO. Outre son caractère naturel exceptionnel, cette grotte ornée offre la particularité de conserver les plus anciennes œuvres pariétales préhistoriques connues à ce jour, remontant à près de 36000 ans. 425 figures représentent plus de quatorze espèces animales. La Fondation EDF, dans le cadre de son mécénat de compétences scientifiques et technologiques, est sollicitée pour répondre aux interrogations de l'équipe de recherche  (Ministère de la culture et CNRS) : ces œuvres ont-elles un lien entre elles ? Leur position suggère-t-elle des mouvements particuliers à réaliser lorsqu’on la visite afin d’en profiter pleinement ?

Scroll down

Une grotte préservée et intacte

Découverte lors des explorations des 18 et 24 décembre 1994 par Jean-Marie Chauvet, Christian Hillaire et Eliette Brunel-Deschamps, la grotte préhistorique est demeurée intacte suite à une obstruction de son unique accès durant la période glaciaire, soit pendant plusieurs dizaines de millénaires. Cette grotte possède près de 500 mètres de galeries pour plus de 400 figurations recensées aujourd’hui, ce qui en fait l’une des plus vastes et des plus décorées au Monde. Preservés du temps, les marques de passage, foyers aménagés et empreintes de pas sont autant de témoins des circulations des hommes préhistoriques.

La multiplicité des œuvres, des associations originales et une certaine disposition ont amené cette interrogation : comment la répartition de ces œuvres a-t-elle été conçue par les Préhistoriques ? En d’autres termes, existe-t-il une mise en scène ?

Une simulation réalisée à partir du clone 3D de la grotte et des connaissances sur le mouvement

La Fondation EDF vient de signer une convention de mécénat de compétences avec le Ministère de la culture. Elle met à disposition de l’équipe scientifique de la grotte les savoir-faire des chercheurs d’EDF et les technologies utilisées notamment dans la préparation d’interventions de maintenance dans les usines de l’entreprise. Une simulation doit être effectuée : celle d’un humain ou d’un groupe d’humains se mouvant dans la grotte, en fonction des obstacles et observant les différentes œuvres. Cette simulation sera menée sur le clone 3D de la grotte réalisé par le Ministère de la Culture. Elle va servir à détecter les zones où l’individu se trouve obligé de modifier sa posture pour voir une œuvre, ou encore d'évaluer pour chaque œuvre le nombre de personnes susceptibles de le regarder simultanément. Il s’agit in fine de calculer les corrélations statistiques entre les positions des œuvres et leur degré d’observation, pour enrichir la compréhension de l’organisation de ce site unique au monde.

Du 22 août jusqu'au 3 octobre 2016,
inscrivez-vous aux trophées des associations

La Fondation EDF remet 32 trophées d'un montant
de 400 000 euros aux petites et moyennes associations qui oeuvrent en faveur des jeunes et qui portent des projets dans trois domaines : citoyenneté et éducation, santé et prévention des comportements à risques, solidarités numériques.

S’inscrire
Close