Focus sur un partenariat : Solidarités International

En 2013, lorsque la Fondation EDF fait de la solidarité la priorité de son action, elle choisit de s'engager dans trois domaines : en France elle promeut l'inclusion sociale et l'autonomie. A l'international, elle favorise l'accès à l'électricité et à travers cela, aux besoins essentiels tels que l'eau, la santé, l'éducation, la sécurité. Pour ce faire, elle vient en appui à des associations et ONG qui œuvrent sur le terrain en apportant l'expertise et les compétences des salariés d'EDF. Avec Solidarités International, la relation de partenariat est aussi une belle relation humaine.

Passer à la suite

En novembre de la même année, la Fondation EDF est sollicitée en urgence par Solidarités International pour intervenir aux Philippines après le passage du typhon Hayan. Dans le cadre de son programme d'intervention humanitaire EDF HELP, elle est censée intervenir plutôt dans un deuxième temps, celui de la reconstruction. Cependant, la catastrophe impose une réaction rapide, la Fondation débloque 100 000 € dans les 3 jours (selon une procédure spécifique) pour permettre à Solidarités International d'intervenir au plus vite sur le terrain et répondre ainsi aux besoins vitaux des familles frappées par le typhon.

Pour en savoir plus

Aux côtés de Solidarités International, la Fondation EDF intervient aussi à la reconstruction du quartier de Christ Roi à Port-aux-Prince en Haïti. La Fondation a apporté un appui en expertise au volet énergie de ce projet ; elle a fait un don de lampadaires solaires et un don financier pour étendre le réseau public au quartier, le tout pour sécuriser les espaces publics.

La Fondation EDF a accepté de s'engager pour financer la capacité de Solidarités international à agir en urgence. Elle contribue ainsi au fonds d'urgence en offrant des solutions énergétiques adaptées aux différents contextes : des petits kits solaires pour la première équipe d'urgence qui part sur le terrain sans connaitre le contexte de son intervention, des lampadaires solaires pour sécuriser les bases ou les camps, et enfin des générateurs plus puissants pour assurer les activités d’accès à l’eau potable ou alimenter les bases de vie des humanitaires. En mars, un premier générateur sera acheminé sur une base au nord du Mali.

www.solidarites.org