"le Téléthon est un moment très fort dans la vie de l'entreprise"

Partenaire historique du téléthon, EDF et la Fondation Groupe se mobilisent cette année encore pour préparer le téléthon 2016. Retour sur ce partenariat avec Jean-Bernard Lévy, Président du Groupe EDF et de la Fondation.

Passer à la suite

Quelle est l’histoire du partenariat d’EDF avec l’AFM-Téléthon ?

Jean-Bernard Lévy : EDF est un partenaire historique de l’AFM et du Téléthon. L’initiative même d’un marathon télévisé est venue d’un salarié EDF, Bernard Barataud, qui l’avait suggéré à la Direction d’Antenne 2 à l’époque, sur le modèle de ce que Jerry Lewis avait mis en place aux Etats Unis. La mobilisation de notre Groupe et de ses collaborateurs est donc, depuis le premier jour, sans faille.  Au total, ce sont près de 13 millions d’euros qui ont été versés par EDF et ses salariés à l’AFM-Téléthon. 
C’est désormais la Fondation du Groupe EDF qui porte ce partenariat, une Fondation qui agit dans les domaines de la solidarité et du progrès. Et je crois qu’il y a peu de causes qui incarnent mieux que le Téléthon cette rencontre entre la solidarité et le progrès, avec la mobilisation du plus grand nombre pour le progrès scientifique, la recherche médicale sur les maladies rares, et en définitive le progrès humain. 

Qu’est-ce qu’apporte à une entreprise comme EDF ce partenariat ?

Jean-Bernard Lévy : Le Téléthon est un moment très fort dans la vie de l’entreprise. Chaque année, il constitue un rendez-vous incontournable de solidarité et de mobilisation qui prend corps dans toutes nos directions et sur tous les territoires, y compris dans les outre-mer.
L’engagement de nos salariés est divers : il existe une multitude d’initiatives partout sur le territoire, et notamment en Normandie et en Alsace, deux régions particulièrement dynamiques. Il y a des parcours cyclo, qui vont d’unité en unité pour récolter des dons. Chaque année, l’orchestre EDF offre par ailleurs une représentation dont les bénéfices sont reversés au Téléthon. Et puis il y a le dispositif des dons d’heures, un dispositif innovant, imaginé par EDF, qui permet à des salariés d’offrir des heures qui sont monétisées par l’entreprise.
Le Téléthon, c’est donc pour EDF un vrai moment de mobilisation et de cohésion interne. C’est un rendez-vous annuel auquel nous sommes fiers de répondre fidèlement.

 

Quel est l’avenir de ce partenariat ?

Jean-Bernard Lévy : Il est sans aucun doute durable. Les progrès réalisés depuis 30 ans dans la lutte contre les maladies rares et pour l’amélioration des conditions de vie des malades et de leurs proches sont des encouragements à continuer, à amplifier, à persévérer. C’est la raison pour laquelle la Fondation EDF a renouvelé son soutien financier à l’AFM-Téléthon pour les deux prochaines années. Ce soutien vise à accompagner la création de la future Fondation de Myologie, une institution innovante qui travaillera à la fois sur la recherche, le diagnostic, le soin et l’enseignement. Quant aux collaborateurs du Groupe EDF, ils témoignent quant à eux chaque année de leur solidarité et de leur capacité à se mobiliser qui, croyez-moi, n’est pas prête de s’éteindre.