Un Hackathon réussi !

Parce que plus de 100 000 jeunes sortent chaque année du système scolaire sans diplôme et sans qualification, la Fondation Groupe EDF, en partenariat avec le Réseau des Ecoles de la 2° chance, Capgemini et Makesense a organisé un Hackathon pour trouver des solutions digitales pour améliorer l'insertion professionnelle des jeunes en décrochage. Retour sur cet évènement réussi ! 

Passer à la suite

Jeudi 29 septembre : ateliers créatifs

Le jeudi 29 septembre, une centaine de personnes de tous les horizons (salariés EDF, jeunes, experts, citoyens engagés, geeks) se sont interrogés sur des défis qui avaient été identifiés par le Réseau des écoles et par une salariée d'EDF. Les voici :
1 - Comment repérer les jeunes sortis du circuit grâce au numérique ?
2 - Comment fluidifier le parcours et faire le lien entre l'école, le jeune et l'entreprise qui l'accueille ?
3 - Comment créer un outil qui puisse fédérer les anciens élèves et assurer un suivi post-parcours ?
4 - Quel outil commun pour faciliter la collaboration entre les formateurs sur tout le territoire ?
5- Comment mettre en place un parrainage digital qui valorise plusieurs modèles de réussite ?
Tous les défis ont trouvé preneurs ! Les dix équipes ont travaillé dans l'échange, l'écoute et la convivialité pendant quatre heures...

 

Jeudi 29 septembre : ateliers créatifs

Samedi 8 & dimanche 9 octobre : le Hackathon

Retour des équipes le samedi 8 octobre pour produire la solution numérique adaptée au défi. Une cinquantaine de personnes, principalement des jeunes, des experts et des codeurs, graphistes, webdesigner se retrouvent. Après une nouvelle série de pitchs et un icebreaking, ils se mettent au travail pour deux jours, nuit comprise, sous le regard bienveillant de Mai Lan Barnaud qui est là pour dessiner les équipes et reccueillir leur témoignage ! C'est le dimanche 9 octobre à 16h que le jury arrive pour découvrir le résultat des travaux. Une des cinq équipes est récompensée. Son projet se voit soutenu financièrement par la Fondation EDF (15 000 €) et techniquement dans les Lab de Capgemini et EDF pour être développé jusqu'au prototype. Finalement, toutes les propositions imaginées par les équipes intéressent le Réseau ; elles lui permettent de conceptualiser des idées et d'imaginer des pistes de solutions à certaines problèmatiques pour l'avenir !

Samedi 8 & dimanche 9 octobre : le Hackathon

Le projet Lauréat : Monexp+

Le projet Monexp+ va permettre le développement d'un prototype qui fluidifiera les contacts entre les stagiaires et les équipes pédagogiques des E2C, en particulier pendant leurs périodes de stage, grâce à une application ludique synthétisant l'ensemble des activités existantes et des compétences associées. Elle bénéficiera directement aux stagiaires.

Le projet Lauréat : Monexp+

Témoignage de Jean Serror, directeur de l'E2C 94 et pilote de l'atelier 2, l'atelier lauréat

Comment avez-vous vécu cette expérience ?
La participation à ce hackathon fut une expérience riche et stimulante. La méthode de travail proposée par MakeSense a permis de faire surgir de belles idées en peu de temps et d’enrichir le projet initial, le tout dans une ambiance très agréable. J’ai beaucoup apprécié l’implication des participants du groupe. Le regard extérieur qu’ils ont porté sur notre projet et leur créativité ont été d’une grande richesse. Bravo à eux.

Vous avez dirigé le projet gagnant, quel était votre défi ? Comment avez-vous travaillé ?
Nous étions à la recherche d’une solution pour aider les stagiaires a faire du lien entre leurs différentes expériences et situations d’apprentissage. C’était une idée assez générale que le travail de groupe, avec des compétences et des regards très différents, a permis de rendre concrète. Nous avons pris un temps assez important pour partager une vision commune du projet  jusqu’à ce qu’émerge l’idée d’un jeu de carte des compétences. La présences de stagiaires de l’école a beaucoup aidé à rendre concret le projet initial.

Qu'attendez vous, que pensez-vous de cette solution ?
Ce projet d’application mobile s’inscrit pleinement dans les travaux que mènent actuellement les E2C pour développer l’approche par compétences dans leurs démarches pédagogiques et les usages du numériques. Cette application peut constituer une réelle innovation pédagogique, emblématique du projet de formation et d’insertion que portent les E2C.