Développer pour sauver des vies

Association des Ressortissants de Mitsoudjé de l’exterieur MITSOUDJÉ, dans la région de HAMBOU aux COMORES. Ahmed Ali Soilihi est porteur du projet d’électrification du centre de santé de Mitsoudjé.

 

Ahmed Ali Soilihi Il est porteur du projet d’électrification du centre de santé de Mitsoudjé.

 

« L’accompagnement humain de la Fondation fait toute la différence. »

 

Les premiers ressortissants comoriens arrivés en France ont rapidement créé l’ARME pour participer à la promotion de la culture comorienne et au développement économique de leur pays. Ahmed Ali Soilihi, engagé depuis vingt ans dans l’humanitaire, s’est concentré sur le projet d’électrification du centre de santé de Mitsoudjé. Confronté à une grave crise énergétique, le pays subit en effet délestages et coupures de courant quotidiens. Une situation qui engendre des dysfonctionnements graves : faillites d’entreprises, défaillances d’équipements publics. « Avec dix accouchements par semaine, la mortalité infantile à Mitsoudjé a considérablement augmenté et il devenait impératif de trouver une solution pérenne pour améliorer la qualité des soins aux patients  », confie Ahmed. « Nous avons fait appel à la Fondation Groupe EDF qui nous a apporté non seulement des fonds, mais aussi l’assistance technique de ses agents pour installer les panneaux photovoltaïques ». Le centre dispose à présent d’électricité 24h/24 et 7j/7, il est alimenté en eau courante, les médicaments sont réfrigérés et les appareils fonctionnent. Les habitants reviennent s’y faire soigner et les comoriennes accoucher en sécurité.