LA FONDATION EDF ET LE MUSEE DE CLUNY S’ENGAGENT POUR L’ACCESSIBILITE

Le Musée de Cluny, musée national du Moyen Âge, est un trésor du patrimoine parisien dont les collections offrent une vision unique de la création artistique de l’époque médiévale grâce à des œuvres comme La Dame à la licorne, les statues des apôtres de la cathédrale Notre-Dame de Paris et les vitraux de la Sainte-Chapelle ou encore l’autel d’or de la cathédrale de Bâle. Depuis plusieurs années, le musée est en pleine rénovation et s’est engagé pour l’occasion à rendre accessible ses espaces d’exposition à tous les publics. La Fondation Groupe EDF est partenaire de cette démarche à travers son programme de mécénat de compétences.

© Vincent Baillais/TOMA

Un accompagnement innovant en R&D

Depuis 2 ans, les équipes d’EDF sont mobilisées auprès du musée grâce à l’intermédiaire de la Fondation Groupe EDF et son programme de mécénat de compétences créé il y a maintenant une vingtaine d’années. « On repère les défis scientifiques. On fait le pont entre l’expertise de l’entreprise et les besoins des institutions », explique Laurence Lamy, déléguée générale de la Fondation Groupe EDF. « On privilégie des projets qui posent des questions inédites. On veut y faire évoluer les technologies. »

Pour ce projet, EDF met à disposition sa technologie Virtual Fauteuil, utilisée précédemment pour adapter les centrales nucléaires aux personnes en situation de handicap. Après une modélisation numérique des espaces du musée d’une précision millimétrique, un simulateur permet aux ingénieurs de tester les parcours à partir de différents modes de transport placés sur une plateforme connectée et les visualiser depuis différents points de vue : depuis un fauteuil roulant ou un scooter médical, avec une vue usager, aérienne ou depuis l’angle de la personne derrière le fauteuil. Le simulateur indique chacune des ruptures de niveaux et permet d’identifier et modéliser les adaptations à intégrer, tels des élévateurs ou des plans inclinés.

Texte provisoire

Le travail des collaborateurs EDF impliqués se fait en collaboration étroite avec les conservateurs du musée, la maîtrise d’œuvre et le duo Bernard Desmoulin / studio Gardère, chargé de la muséographie dans le cadre de la rénovation pour assurer une approche « Design for all ». « On vise 100 % d’accessibilité », indique Michel Huynh, conservateur du musée. La modélisation à date inclut tous les espaces nus du musée et sera complétée par les œuvres au cours des deux prochaines années afin d’arriver à la simulation la plus complète et précise du parcours de visite.

Une rénovation d’envergure

Le musée de Cluny était l’un des rares musées nationaux à n’avoir bénéficié d’aucune rénovation d’envergure depuis les années 1950. Le rendre accessible est « une véritable gageure », selon Elisabeth Taburet-Delahaye, directrice du musée. En effet, le site, classé  monument historique, comprend plusieurs bâtiments, dont un antique et un médiéval, et comporte 28 ruptures de niveau. Une première étape a été franchie en juillet 2018 avec l’inauguration du nouvel accueil du musée qui a pu rendre quelques premiers espaces accessibles depuis la rue.

Le budget de la rénovation, qui s’étend sur 5 ans et quatre phases, est majoritairement financé par l’Etat et s’élève à 25 millions d’euros. Les travaux se dérouleront en 24 mois à partir de mai 2019. Une ouverture partielle des nouveaux parcours est prévue en février 2021. L’ouverture complète (incluant la cour réaménagée, actuellement inaccessible pour les personnes en situation de handicap moteur) est prévue en mai 2021.