Prédire pour mieux guérir Fonds de dotation de l’Institut Paoli-Calmettes (IPC)

« Arriver à prédire l’évolution métastatique d’un cancer du sein »

Pr Jean-Paul BORG, Pr Jean-Paul BORG

Pr Jean-Paul BORG

Il est directeur scientifique de l’Institut Paoli-Calmettes (IPC), centre de cancérologie de Marseille

 

L’IPC, centre régional de référence pour la prise en charge des cancers difficiles à traiter, développe un programme de recherche inédit, Nano-S. Son objectif : lutter contre les cancers du sein métastatiques à l’aide des nanotechnologies. « Les cancers du sein métastatiques (qui se disséminent dans l’organisme) sont la cause du décès des patientes. Nous cherchons donc des modèles de pronostics permettant de prédire si, chez une patiente donnée, un cancer du sein va devenir métastatique ou pas ; et si cette patiente va répondre au traitement standard ou pas. Pour les cas de résistance, nos recherches s’orientent vers des thérapies alternatives s’appuyant sur la génétique et les nanotechnologies », précise le Pr Jean-Paul Borg. Sollicitée par le fonds de dotation de l’IPC, la Fondation Groupe EDF a décidé de soutenir ce programme qui contribue au développement d’une médecine de précision ; une médecine plus personnalisée répondant aux particularités de chaque malade et de chaque maladie cancéreuse. « Mais la collaboration avec EDF ne s’arrête pas là », ajoute le Pr Borg. « Des actions de prévention et de sensibilisation seront mises en place auprès des salariés d’EDF ainsi qu’un accompagnement des personnes touchées par la maladie dans leur parcours professionnel. » Pour cette dernière action, des membres d’EDF – un médecin du travail et une personne des ressources humaines – travailleront conjointement avec un oncologue, une assistante sociale et un ou une psychologue de l’IPC. Ainsi, progrès international et solidarité régionale peuvent tout à fait cohabiter.