Electrification du village Palmarin

Présentation
Aujourd’hui, seuls 33% des 14 millions d’habitants du Sénégal ont accès à l’électricité avec un taux de couverture disparate de 57% en milieu urbain et de 10% en milieu rural.

Le réseau électrique du Sénégal est surchargé et les coupures de courant nombreuses. Ce n’est pas très surprenant lorsque l’on sait que la demande d’électricité augmente de 40 MW chaque année.

De nombreuses zones rurales n’ont même pas de problèmes de coupure puisqu’elles ne sont tout simplement pas connectées au réseau et utilisent l’électricité qu'à travers l’utilisation de grosses batteries.

Quelques rares habitations de la communauté rurale de Palmarin ont la chance d’être raccordées au réseau même si celui-ci, en soirée, s’effondre dès que la demande est trop élevée. La luminosité de l’éclairage diminue et de nombreux appareils se mettent en veille. De plus, les coupures de courant sont quotidiennes et durent souvent plusieurs jours. Lorsqu’elles se produisent, non seulement les lumières et les radios s’éteignent mais surtout les pompes à eau s’arrêtent et plus grave encore elles condamnent les unités de réfrigération ou sont stockés de nombreux médicaments vitaux ainsi que des poches de sang qui doivent être jetées faute de pouvoir être conservés à la température requise. Les coupures de courant nocturnes inopinées sont, elles aussi, particulièrement difficiles à gérer lorsque le dispensaire s’occupe d’une naissance difficile, et il y en a plus de 300 par an.

Pour que ces incidents ne se produisent plus, il est donc proposé un module photovoltaïque solaire de 5 kW installé sur le toit d’un des bâtiments du dispensaire pour alimenter les structures de notre périmètre d’actions. Il alimentera également des batteries qui serviront d’alimentation électrique la nuit. Il pourra aussi permettre d’alimenter certains bâtiments communaux ou autres structures artisanales lorsque le réseau électrique public sera en panne. Les batteries auront 3 jours d’autonomie pour un ensoleillement moyen de 5.

Alors que les énergies fossiles s’épuisent, et surtout la biomasse au Sénégal, le rayonnement solaire qui parvient sur la terre en un an représente plus de 10 000 fois la consommation mondiale d’énergie. L’énergie solaire est donc l’avenir, plus fortement encore dans un pays ensoleillé comme le Sénégal.

Contacter cette association

Les amis de Palmarin
56 rue Saint Martin
-
57100 - Thionville
Téléphone
0612152380
-
Mail
jpk1 [at] bbox.fr