Environnement

Des actions en faveur des forêts

A l’occasion de la journée internationale des forêts, la Fondation groupe EDF vous propose un panorama des projets déployés ces deux dernières années (2021-2022) dans le cadre de ses actions pour l’environnement. Dans ce domaine, la Fondation soutient des initiatives et des programmes en faveur de la lutte contre le changement climatique et la préservation de la biodiversité.

Planter le bon arbre au bon endroit ….

Reboiser ? pas seulement, il s’agit d’une problématique globale qui répond directement aux enjeux du changement climatique. Les forêts sont les poumons pour notre planète, elles absorbent le CO2 et contribuent à rafraîchir les températures.  Elles sont aussi vectrices de développement économique durable, d’apprentissage et de lien social. Les projets que soutient la Fondation mettent en œuvre les Solutions Fondées sur la Nature (standard UICN*)

Soutenir le renouveau ou le développement de forêts, c’est contribuer à lutter contre :

  • Le changement climatique
  • La dégradation de la biodiversité
  • L’érosion terrestre et du littoral
  • La désertification

C’est aussi contribuer à une meilleure qualité de l’air, à la qualité de vie et au développement économique durable.

Et pour de bonnes raisons …

Depuis 2020, la Fondation s’est engagée auprès d’acteurs locaux et internationaux qui nous projettent vers l’avenir et qui, selon les problématiques spécifiques des territoires dans lesquels ils interviennent, mettent en œuvre les solutions adaptées.

Les projets soutenus sont divers, ils vont de la restauration d’un sentier forestier à but pédagogique à la sauvegarde d’espèces d’arbres menacés comme le sapin de Sicile, ou encore la création de poumons verts urbains comme dans la Loire avec le projet de « Big mini forest » d’une forêt participative qui contribue aussi au lien social.

A Lombok en Indonésie, l’Institut de Coopération Internationale avec son partenaire local KUN Humanity System+ réalise une plantation de 30 000 bambous. Pourquoi des bambous ? et bien parce que c’est une espèce endémique, les bambous ont une croissance rapide, ils ont une incroyable capacité à capter le carbone (de l’ordre de 30% plus qu’un arbre classique) et ils contribuent à tout un écosystème où ses multiples usages contribuent au développement économique durable : on peut s’en servir dans n’importe quelle partie d’un bâtiment, ou le transformer en nourriture, papier, meubles, vélos, bateaux, paniers, tissu, combustibles, etc.

Au Maroc, le projet RESTOR’MED FORESTS Morocco de restauration, protection et gestion d’un écosystème forestier marocain remarquable, le Parc National de Talassemtane, va permettre de restaurer 17 hectares avec la plantation de 12 000 arbres, ce qui contribuera à la séquestration du carbone, tout en veillant à préserver la biodiversité contre les espèces invasives et à revaloriser les ressources forestières au bénéfice des populations locales.

Et parce que la forêt revêt de multiples facettes… la fondation s’est engagée durablement pour la « forêt bleue » avec des projets de restauration et de préservation des mangroves avec la fondation GoodPlanet en Indonésie et le comité français de l’UICN au Sénégal.  

* Les Solutions fondées sur la Nature (SFN) sont définies comme les actions visant à protéger, gérer de manière durable et restaurer des écosystèmes naturels ou modifiés pour relever directement les défis de société de manière efficace et adaptative, tout en assurant le bien-être humain et en produisant des bénéfices pour la biodiversité

 

Voir l'article précédent :
Environnement
ZOOM SUR… La Fresque écologique du football
Voir l'article suivant :
Inclusion
Comment l’accès à l’eau devient un moteur de développement ?

Restez informé des actualités de la Fondation groupe EDF