2021

Rebondir, se reconstruire et se réinsérer après un accident de la vie qui rend handicapé

Inclusion
Lutte contre la précarité
par COMME LES AUTRES :
  • Nouvelle-Aquitaine

En Nouvelle-Aquitaine, certaines structures œuvrent en faveur d’un public en situation de handicap moteur mais aucune structure d’accompagnement global n’existe. Comme Les Autres (CLA) propose un accompagnement « à la carte », étroitement lié aux besoins exprimés par le bénéficiaire. La spécificité de CLA est de dynamiser en permanence l’accompagnement par des activités sportives qui agissent comme des « boosters » du parcours de reconstruction, mais également comme créateur de lien social, facilitateur de mobilité, d’autonomie, initiateur de meilleure santé physique et psychique indispensables à la réinsertion socio-professionnelle.
Le module d’accompagnement global comporte 3 actions complémentaires, dont la 1ère est une spécificité du programme de reconstruction proposé par CLA.

1) le séjour aventure sportif : 1er outil de l’accompagnement, 1er stade de la reconstruction.
Objectifs : redonner confiance en soi, (re)développer des capacités physiques et psychiques, favoriser un ajustement des regards et des relations entre « monde valide » et « monde du handicap » dans l’exercice partagé de sports « extrêmes ».

2) un accompagnement social individualisé avec la co-rédaction d’un projet personnalisé d’accompagnement d’une durée de 3 mois à 1 an, et la définition d’un projet de réinsertion.
Objectifs : utiliser l’énergie générée lors du séjour pour initier la reconstruction de la vie personnelle et sociale de la personne accompagnée en lui donnant les outils dont elle a besoin pour réaliser son projet (insertion professionnelle notamment).

3) des activités collectives de proximité pendant la période d’accompagnement.
Objectifs : entretenir l’énergie et le lien social créés lors du 1er séjour, les participants échangent sur leurs avancées, leurs difficultés, leurs succès et leurs échecs. Ces activités permettent également d’aider à surmonter les difficultés du parcours de reconstruction, souvent long, douloureux et ponctué de nombreuses démarches administratives.

Les victimes d’un accident de la vie sont majoritairement des hommes jeunes, généralement déjà fragiles socialement, psychologiquement et financièrement avant leur accident. Les bénéficiaires sont des jeunes blessés à la moelle épinière (paraplégiques et tétraplégiques), amputés ou hémiplégiques à la suite d’un accident de la vie, résidant en Gironde et ayant séjourné au Centre de rééducation La Tour de Gassies à Bordeaux.

Inégalité réduites
Voir le projet : Haies Vives
Environnement
Haies Vives
Voir le projet : Formation aux métiers de l’électricité par la réalisation de chantiers écoles
Éducation
Formation aux métiers de l’électricité par la réalisation de chantiers écoles