Éducation & Formation

Accès à l’éducation au Togo : allier agroécologie et éducation

Publié le : 18/03/2024 Temps de lecture : 7 min

Au Togo, seulement 21 % des enfants achèvent leur 2ᵉ cycle d’enseignement secondaire et la proportion baisse à 9 % pour les enfants vivants en milieu rural (données UNICEF 2021). Un constat qui incite à l’action et c’est la raison pour laquelle la Fondation groupe EDF a décidé de soutenir le projet porté par l’association Indigo, une association française qui intervient depuis de nombreuses années dans ce pays.

L’association togolaise, les Amis de l’Environnement et de l’Enfant Epanoui (A3E), spécialiste d’agroécologie, a constaté que 2 enfants sur 3 n’avaient qu’un seul repas par jour. Fournir un repas gratuit à l’école le midi permet :

  • de lutter contre la malnutrition en offrant un repas équilibré : cela améliore la résistance aux maladies et le développement intellectuel
  • d’améliorer l’assiduité des élèves l’après-midi
  • de renforcer les capacités d’apprentissage des élèves, et de contribuer à une hausse des résultats scolaires, et donc une baisse du taux de redoublement.

Indigo, en lien avec une A3E, a ainsi décidé d’intervenir à Djamdè située dans la région de Kara au centre du pays pour améliorer les conditions d’éducation des élèves de 4 écoles rurales. Comment ?

  • en répondant au besoin d’éclairage pour que les élèves puissent faire leurs devoirs le soir, les écoles et les villages n’étant pas électrifiés
  • en assurant une alimentation variée aux élèves le midi grâce aux cantines scolaires créées par l’association A3E.

 

Faciliter l'accès à l'éducation

Le soutien financier apporté par la Fondation a contribué à installer des portiques solaires dans les 4 écoles primaires : chacun d’entre eux permet de recharger 40 lampes portatives que les enfants ramènent chez eux après les cours, pour faire leurs devoirs à la maison. Il a également permis la réalisation d’un pompage solaire pour alimenter en eau une exploitation agroécologique. Cette activité permettra d’alimenter les cantines scolaires et de générer à terme des revenus pour assurer le fonctionnement pérenne des cantines scolaires dans le canton.

Un projet inspirant

Le président de l’association A3E a été reçu par le ministre de l’Éducation togolais à Lomé pour présenter ce projet d’accès à l’éclairage pour les écoliers dans des villages ruraux isolés non électrifiés. Une solution qui a fortement intéressé le ministère pour une déclinaison sur le territoire togolais.

Accompagner sur le terrain

Pierre-Etienne et Kamba, deux salariés d’EDF SA et d’Enedis se sont également rendus sur place, en mécénat de compétences, pour appuyer la réalisation des installations photovoltaïques et accompagner les partenaires dans la compréhension du fonctionnement des systèmes solaires et de leur maintenance pour assurer la pérennité des équipements. Régulièrement, la Fondation groupe EDF propose en effet aux salariés du Groupe de s’engager sur le terrain pour instruire des projets ou contribuer à leur réalisation.

Un projet qui allie éducation et écologie, et qui devrait se poursuivre dans les années à venir avec la création d’un centre de formation aux pratiques durables d’agroécologie à Djamdè pour accompagner la population rurale à la transition écologique.

Au Togo

En 2021, seulement 24,7 % de la population rurale a accès à l’électricité, selon les données de la Banque mondiale. 21 % des enfants togolais, et seulement 9 % des enfants vivant en milieu rural, achèvent leur 2ᵉ cycle d’enseignement secondaire (données UNICEF).

Voir l'article précédent :
Éducation & Formation
« Chez Robotique FIRST France, nous proposons aux collégiens et aux lycéens un programme innovant de mentorat en robotique »
Voir l'article suivant :
Éducation & Formation
Lancement de l’appel à projets « Territoire de Bourgogne-Franche-Comté »